[Voyages] Un Guide Geek d’Édimbourg – Part 1 – #Basiques

Ça fait un moment que l’idée d’une vidéo pour récapituler mes spots et conseils préférés pour passer une ✨VRAIE BONNE✨ journée de Geek à Édimbourg me trotte en tête. Mais comme ça prendra du temps je me suis dit…
Pourquoi ne pas en faire un article en attendant?! Voir plusieurs articles…

Parce que bon j’ai une liste d’endroits à vous conseiller longue comme au moins trois de mes bras (j’ai des petits bras #TeamHobbit), mais on va commencer par un mix des basiques et de mes chouchous!

Que tu prépares déjà ton voyage pour la capitale écossaise ou que tu n’y aies jamais songé,
sache le :
Édimbourg est un peu le paradis du geek, la destination nerdy de rêve, bref le city trip parfait si vous avez un penchant pour la pop culture en générale!

C’est pas pour rien que j’y vis.
Alors autant partager mes bonnes adresses et tuyaux à d’autres passionné-e-s…

Déjà il faut savoir que la ville a un petit côté magique ne serait-ce que dans son architecture (tout en pierres de grès!) mais aussi par son histoire (pleine de légendes, fantômes, …).
Théoriquement encerclée par sept collines (même si on peut probablement en compter plus), la ville est surtout construite sur plusieurs niveaux. Sa topographie fait partie de ce qui lui donne une ambiance si particulière :
des ruelles escarpées et leurs escalier cachés, des vues surprenantes, des styles de constructions distinctifs par quartiers, mais aussi beaucoup de verdure!

Le château perché en haut de sa falaise surplombe le reste de la ville, et au détour d’une rue la silhouette incroyable d’Arthur’s Seat (ancien volcan) semble se foutre royalement (pun intended) de l’environnement urbain.
C’est là ma première recommandation  :

Holyrood Park Édimbourg⇒  Pour : Les geeks DnD, fans de Fantasy et adeptes de folklores celtiques/nordiques
💰 Coût :
Gratos!
🕓 Durée : De quelques minutes à quelques heures selon l’envie et la longueur ou difficulté de la balade choisie                 

♿ Accessibilité : Moyenne (mais plutôt bonne pour un parc avec randonnées) – Plusieurs routes goudronnées sont accessibles en fauteuil roulant (électrique recommandé) ou pour les personnes à mobilité réduites, avec des dénivelés raisonnable et praticables – 4 Parkings situés stratégiquement  autour du parc, avec des places Handicapées – Toilettes uniquement accessibles au Visitor Center.
⚠Voir ma Map pour les chemins accessibles et notes!

⇒ Pourquoi c’est cool ?

Deux ans que je vis ici et je ne me lasse jamais d’une balade dans le parc d’Holyrood, une fois au milieux de ses collines on a du mal à croire qu’on est toujours au cœur de la ville et pas dans un décors du Seigneur des Anneaux, de Kaamelott (Livre V), Outlander ou GoT…
Pour une balade épique : optez pour la montée sur “Arthur’s Seat” (le siège d’Arthur), en plein milieu du parc (mais vous ne serez pas les seul-e-s, surtout en week-end).
La vue circulaire est superbe car c’est un des points les plus hauts d’Édimbourg, le vent peut facilement y souffler dur mais même avec un ciel couvert le paysage vaut l’escalade! Si le temps est avec vous, une vue dégagée à couper le souffle vous permet de voir à des kilomètres à la ronde.

Tuyau perso : N’hésitez pas à tester le point de vue de la petite colline en face d’Arthur’s Seat pour une vue imprenable sur la côte, l’estuaire et la mer !

Si vous n’êtes pas d’humeur à vous taper l’ascension royale : baladez vous au Nord Est pour découvrir les ruines d’une ancienne Chapelle surplombant le Loch artificiel St Margarets. Vous pouvez aussi y avoir accès en passant par le Nord Est du parc, un petit chemin de randonnée assez escarpé monte vers les ruines et vous donne une vue sur une partie de la ville et le port de Leith.

Tuyau perso : Pour une vue imprenable sur un coucher de soleil surplombant sur la ville : marchez le long des falaises Ouest, Nord-Ouest.

Pour les personnes à mobilité réduite, je recommande particulièrement de passer par Queen’s Road, le chemin est entièrement goudronné et déboule sur Dunsapie Loch, un lieu magique (où je me suis mariée!!).
La bruyère, le givre, la neige ou les fleurs sauvages viennent habiller le parc au fil des saisons, et d’un mois à l’autre le même endroit peut être méconnaissable…

Point de Vue Nord Est Dunsapie Loch Holyrood Park Gallery Coucher de Soleil Holyrood Parc Sunset Holyrood park Vue sur Edimbourg Holyrood Park St Margaret's Loch


Tuyau Perso
 : Après une bonne balade au grand air, si vous redescendez du côté Sud Est du parc et que vous voulez vraiment vous la jouer Seigneur des Anneaux : passez au Sheep’s Head Inn (littéralement “L’auberge de la Tête d’Agneau”)

L’équivalent IRL du “Prancing Poney” et le plus vieil établissement d’Édimbourg encore en activité!! Les prix sont un peu élevés car très touristique, mais le décors de la salle du bas vaut le coup, la carte est originale et les plats sont particulièrement bons.

🔷Pour plus de détail voir ma carte Google Map 🔷

 

⇒ Pour : Les Potterheads !
💰 Coût : Gratuit ou coûteux selon si on choisit de dépenser dans les boutiques
🕓 Durée : Une quinzaine de minute pour remonter la rue en flânant à pieds, plus si on s’arrête pour admirer les vitrines ou rentrer dans un magasin.         
♿ Accessibilité : Moyenne / Faible – Rue étroite pavée, circulation faible mais les voitures garées empêchent l’accès à la route pour un fauteuil roulant. – L’étage supérieur de la rue n’est accessible que par des escaliers étroits. – Accessibilité faibles pour Diagon House (escaliers), mais bonne/correcte dans plusieurs autres shops.

⇒ Pourquoi c’est cool ?

Pour le coup cette étape mériterait un article tout entier que je ferai un jour promis tellement ce quartier me fascine, j’aimerai décortiquer ses boutiques, ses recoins et où y manger (mais en attendant vous pouvez aussi regarder ma Map et ses quelques recommandations bonus).
Au bout de Grassmarket Square se trouve une des ruelles qui a inspiré le Chemin de Traverse de J K Rowling  : Victoria Street…
L’architecture gothique des maisons clash magnifiquement avec les couleurs vives des murs des devantures. Les magasins rivalisent de vitrines attrayantes, mais ne pas oublier pour autant de lever le nez et pour repérer l’étage supérieur de la rue. Accessible via un petit escalier tarabiscotté : c’est une autre vue en hauteur sur Victoria Street : à ne pas louper.

Tuyau : Si vous passez par là un Samedi (de 10h à 16h) vous profiterez du petit marché bric à bracs sympa de Grassmarket, avec quelques petits stands de street food appétissants.

N’hésitez pas à rentrer dans les fripperies (Amstrong & Sons ayant ma préférence), les magasin de livres et de cartes de seconde mains (un petit côté Florish and Blotts 📚) et bien sûr à visiter LE magasin de Potterhead : ⚡Diagon House 

Diagon House EdimbourgC’est une boutique non officielle et une des meilleures adaptation de l’ambiance si particulière du monde magique de Rowling
(parole d’ex employée de la boutique 9 3/4 à L-King’s Cross …)
Qui dit non officielle dit qu’on y trouve également des goodies indépendants!

J’ai un faible pour les prints décalés (j’ai flashé sur la version du cast d’Harry Potter en félins ou chiens!),
et pour les jolies fioles de potions avec des étiquettes dans un look vintage.

On peut même y acheter la version “Scott” du premier tome de la saga. Le shop vend aussi des petites babioles d’antiquaires ( du genre anciennes clefs, piécettes, plaques etc..).
Le tout donne l’impression qu’un antiquaire farfelu fan d’Harry Potter a ouvert une boutique de souvenirs qui lui sert aussi de greniers.
Même si vous  ne voulez pas dépenser de sous : déambuler dans le magasin sur plusieurs étages et mitrailler de photos de coûte rien et ne déçoit jamais!
Attention : Il y a souvent foule, surtout en été et les week-end, voir même une petite file pour entrer! Privilégiez la semaine et les matinées.

Gardez l’œil ouvert pour repérer les références que font les autres boutiques à l’univers magique, car Harry Potter est partout dans cette ruelle.

Tuyau Perso : Moins fréquentée mais tout aussi magique : la rue “Candlemaker Row” a aussi inspiré JK Rowling et se trouve derrière le fameux “Elephant Café” où l’autrice a écrit une partie de ses histoires.

S’y tient également le magique “Mr Wood’s Fossils” qui ravira les Potterheads fans de Jurassic Park et d’Indiana Jones!

Mr Wood's Fossils Shop

Et bien sûr l’entrée vers le cimetière “Greyfriar” où se trouverait la tombe d’un certain Tom Jedusor (Tom Riddle en anglais)…

GreyFriars Churchyard Edinburgh

Candlemaker Row regorge de petites boutiques indépendantes très sympa, un collectif féministe qui stock des artistes locaux,  et pleins d’autres trucs! Le rue remonte vers la statue du fameux Bobby (le Hatchiko local) et le Musée National (voir plus bas dans l’article).

 

Comics in Edinburgh⇒  Pour : Les lecteurices de Comics…
💰 Coût : variable selon votre budgets – Comics d’occasion à DeadHead
🕓 Durée : De Forbidden Planet jusqu’à DeadHead Comics comptez un bon gros quart d’heure de marche, plus le temps que vous souhaitez passer dedans!         
♿ Accessibilité : Faible / Nulle – Rue étroite et souvent bondée pour Nicholson Street.
Galaxy et Forbidden Planet sont accessibles en fauteuils, même si leurs rayons peuvent être étroits. DeadHead Comics est quasiment inaccessible en fauteuil roulant!

⇒ Pourquoi c’est cool ?

Rien à voir avec celui de Londres (qui fait 3 ou 4 fois sa taille), le Forbidden Planet d’Édimbourg est tout petit. Mais il vaut le détour si vous êtes fans de comics!
La sélection de Pop Figures est assez impressionnante : prenant plus de la moitié des murs du magasin.
Pop figure Wall Forbidden Planet

Les dernières issues sont toujours au rendez vous, affichées comme il se doit, le rayon manga ne déborde pas de choix mais est souvent en promo 3 pour le prix de 2.
Au fond du magasin : un petit coin indé qui ne paye pas mine mais peut réserver quelques bonnes surprises.
Toujours sur Nicolson Street, le shop “Galaxy” a ouvert en Novembre 2017, la boutique capitalise sur tous les aspects nerdy de la pop culture : Star Wars, Harry Potter et Superhéros DC et Marvel. Elle vaut le coup d’œil mais pas bien plus, à part quelques exceptions les prix sont démesurés et on sent bien que le lieu a été monté par des fan de pognon et pas de fiction… Passez plus de temps dans les bouquinistes de seconde main ou les librairies indé un peu plus loin sur la même rue.
Et enfin, perpendiculaire à Nicolson Street se tient sa petite sœur : Wst Nicolson Street. On trouve le SEUL magasin de comics indé survivant de la ville : DeadHead Comics.
Une institution malgré sa taille riquiqui, il vaut le coup surtout pour sa sélection de comics autopubliés et zines locales.

Tuyau Perso : Demandez au gérant-e-s de DeadHead Comics de vous sortir leurs cartons pleins d’anciennes issus, que ça soit pour récupéré une vieille édition d’un de vos héros préférés ou juste parce que vous appréciez leurs looks oldschool!

 

Science Hall Scottish Museum⇒  Pour : Les Science Nerds et les fans d’architecture
💰 Coût : Gratuit !
🕓 Durée :  de 1h à 4h selon quels étages vous explorez
♿ Accessibilité : Bonne – Couloirs vastes, ascenseurs accessibles jusqu’à la terrasse!!

⇒ Pourquoi c’est cool ?

C’est un musée bric à brac, sans réel fil conducteur (à part pour certaines expo temporaires) mais c’est tout ce qui fait son charme. L’architecture du lieu à elle seul vaudrait le détour, l’entrée du hall principal est inondée de lumière et donne envie de se faire un torticolis pour observer tous les recoins en hauteur et ses détails..
Pour ce guide Geek je vous recommande particulièrement le “Science Hall” pour toutes ses expériences interactives et son look un peu “immense labo de savant-e fou-e génial-e”.
Pas de “on regarde avec les yeux” qui tienne ici, la hall des sciences est fait pour toucher à tout, observer, manipuler, tester, essayer… On regarde le ballon de montgolfière se remplir d’air chaud et on le fait décoller, on peut tester les différents types de vagues qui existent ou toucher les textures de gemmes semi précieuses, et de grands panneaux vidéos nous racontent l’histoire de scientifiques écossais. Le tout dans un cadre magique, des machines volantes d’un autre âge suspendues au plafond.
Je le recommande tout particulièrement aux famille mais on ne va pas se mentir : c’est aussi cool pour les enfants que pour les adultes.
Le Hall d’histoire et des sciences naturelles est aussi très sympa!
À éviter : le hall “colonisation”, temple de l’appropriation culturelle à la gloire du pillage colonial, pas la peine de se faire mal au ventre en regardant toutes les œuvres volées qui n’ont pas leur place ici.

Tuyau Perso : vous offrir un panorama en hauteur en plein milieu de la ville…

Terrasse du Scottish Museum Vue sur Édimbourg Jumelles télescopiques sur le toit du Scottish Museum LGBTQI+ Flag over Edinburgh

il faut ABSOLUMENT grimper jusqu’à la terrasse (ou prendre ascenseur!) qui est sur une partie du toit du musée et offre une vue imprenable sur les toits de la ville.

 

Restaurant Wings Édimbourg

⇒  Pour : Les Geeks carnivores (peu d’options végé ou veganes dispo 😶) et fans de retro gaming
💰 Coût : 4£ pour 6 wings – 1£ à 5£ pour les accompagnements (frites, nuggets, strips..) – Boissons entre 1£ et 6£ (milkshakes, cocktails, soft, …)
🕓 Durée : Variable – Pensez à réserver !
♿ Accessibilité : Moyenne/Faible – Le restaurant se trouve dans une ruelle en pente et pavées – La salle du bas n’est pas accessible en fauteuil et peu praticable en cas de mobilité réduite – Pas de toilette accessibles – Salle étroite (mais le staff peut vous placer en fonction de vos besoins)

⇒ Pourquoi c’est cool ?

Wings - Table Jurassique Park

Voilà

Ai-je besoin d’en dire plus ? Oui. Bon.
Wings est un petit restau dans une ruelle escarpée perpendiculaire à Royal Miles, pas évident à dénicher si on ne sait pas qu’il est là… Comme son nom l’indique, on n’y sert pratiquement QUE des ailes et pilons de poulet, avec différentes sauces (qui varient selon les saisons et les inspirations des chefs!).

Le menu est orné de différents petits dessins nerdy, et les sauces empruntent leurs noms à des références ou des jeux de mots subtils (la sauce “Wiiiilsooooon” au Thousandisland, la “Now you Caesar” à.. la sauce Caersar, etc..). Vous pourrez aussi boire un “Kraken Spice Rum” et autre boissons locales (un sélection de whisky qui change régulièrement), ou un Milk Shake.
Mais si le menu est rigolo, le poulet correct et les prix très raisonnables, la raison pour laquelle on vient chez WINGS c’est… le décors.

Chaque table possède un thème : Jurassic Park, Star Trek, Star Wars, les escaliers qui vous mènent à la salle du bas sont placardés de comics DC et Marvel, etc..

Manettes de Gamecube Customisées

 

À l’étage inférieur on trouve des tables dotées de télés cathodiques et consoles, parfait pour se faire un peu de rétro gaming en patientant pour son assiette.

 

 

(je ne vous mets pas beaucoup de photos volontairement car je trouve que c’est dommage de ne pas avoir la surprise du lieu en le découvrant!!)

Le  principe est super convivial, à 4£ les 6 pièces de poulet ça permet de commander à plusieurs et de partager, en profitant de l’ambiance et du décors.
Certains soirs des quizzs thématiques viennent animer la salle du bas un peu plus qu’à l’accoutumée, et si vous vous sentez le palais d’un warrior vous pouvez tentez le “Wall of Flame” en mangeant les 6 wings (no sour cream) avec la “Suicide Sauce” (recette secrète). Les vainqueurs remportent leurs cliché affiché sur un des murs du restaurant.
En bref une adresse atypique où venir terminer sa journée ou la veille de votre départ par exemple!

_________

Voilà pour la première partie de mon petit guide geek personnel d’une ville dans laquelle j’adore vivre!
N’hésitez pas me dire en commentaires ce que vous en avez pensé, si vous connaissiez certains lieux? Si mes conseils vous ont été utiles ?
Et à me poster vos questions et suggestions pour la partie 2!!

Pour profitez encore plus de votre visite j’ai créé une Carte Geek via Google Map, avec les adresses de cet article et bien d’autres encore. Elle est en construction et je continue d’y ajouter mes découvertes donc n’hésitez pas à la garder sous le coude !

2 thoughts on “[Voyages] Un Guide Geek d’Édimbourg – Part 1 – #Basiques

  1. Bonjour ! Merci beaucoup pour toutes ces infos ( je suis tombée par hasard sur le blog !) Je pars d’ici 15 jours à Edimbourg avec mon conjoint et il me tarde de découvrir cette jolie ville ! Etant une fan d’Harry Potter je pense trouver de quoi faire :-)Au plaisir de lire une seconde partie !

    • Roooh trop top, jsuis ravie !
      Je vais surtout essayer de mettre la map à jour avant de faire une part 2, mais oui pour des fans d’HP c’est vraiment une super ville. Tu verras que dès que tu lèves un peu le nez tu auras l’impression d’être à Poudlard.
      Je te recommande aussi au passage de peut être tester le bar “The Pop Up Geeks” qui a un thème Harry Potter en ce moment (je ne bois pas d’alcool donc pas encore testé, mais leur instagram donne super envie!!!), jcrois qu’il faut réserver mais ça a l’air d’envoyer du pâté!!
      En tous cas merci de ton commentaire, j’espère (et je suis sûre même!) que vous allez passer un super moment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *